" />
16 septembre 2014

Théâtre.

Au cours de l'été Sixtine eu la chance de pouvoir participer à un stage de théâtre dans le cadre du centre de loisir de notre ville. Elle a adoré cette semaine d'activités avec au programme: mimes, jeux de rôles, fourchelangues, jeux autour de l'expression des émotions et...interactions avec ses petits camarades! A la fin de la semaine Sixtine a même participé au spectacle! L'idée de créer une activité de théâtre existait depuis un petit moment dans les projets de l'association (Aide Moi à Grandir) et la rencontre avec Carole, comédienne qui encadrait le stage, a déclenché la très grande envie de concrétiser ce projet.

Afin de pouvoir démarrer l'activité nous avons créé un projet sur la plateforme de financement participatif Ulule. Vous pouvez nous aider en participant à la collecte ou encore en diffusant le projet sur vos réseaux sociaux.

Et pour tous ceux qui souhaiteraient adhérer à l'association et qui ne l'ont pas encore fait, tous les dons à partir de 10 euros impliquent l'adhésion pour l'année à l'association avec accès à tous les documents de la "boîte à outils" ;o).

Merci à tous pour votre participation!

Pour découvrir et soutenir le projet c'est ici :

 

http://fr.ulule.com/habiletes-sociales/

sii

 

 

Posté par AutismeDyspraxie à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 septembre 2014

Masculin et féminin.

Je découvre le genre du nom avec une série d'exercices progressifs.

Tri des animaux en fonction du critère mâle ou femelle:

Je travaille en trois étapes: je commence par trier les mâles et les femelles puis je place chaque couple mâle/femelle l'un en face de l'autre.

Et pour terminer, je place devant chaque nom le déterminant (article) qui convient:

P1070209

Je constate que devant tous les noms de le se trouvent les déterminants "un" ou "le ": ce sont des noms masculins.

Devant tous les noms de femelles se trouvent les déterminants "une" ou "la" : ce sont des noms minins.

 

Tri de noms qui ne sont pas des animaux mais qui ont un équivalent masculin/féminin:

fiche2

 

  Tri de noms variés sans équivalence masculin/féminin:

 masc-fem3

A partir de cette étape je rencontre quelques difficultés. J'utilise alors comme référence le couple canard/cane (en lien avec mes centres d'intérêts).

Quand je peux dire "un" comme un canard qui est un le alors le nom est masculin.

Quand je peux dire "une" comme une cane qui est une femelle alors le nom est féminin.

Petit à petit cette astuce fonctionne bien.

 

Tri de noms avec article élidé:

Je place l'article qui pourrait remplacer l':

P1070242

Ensuite les images sont découpées et je les classe en utilisant mon astuce une cane/un canard:

 fiche4 (2)

 

Tri de nom au pluriel:

Comme pour l'article élidé je remplace par un ou une et j'utilise l'astuce du canard si nécessaire.

 MF2

 

Tri de couple d'animaux avec déterminants qui ne sont pas des articles :

 MF3

 Je constate que les déterminants ma, ta, sa, cette accompagnent les femelles donc les noms féminins et que les déterminant mon, ton, son, ce accompagnent les mâles donc les noms masculins.

 

Tri des déterminants masculins/féminins:

 fiche8

L'exercice est difficile mais je m'en sors toujours grâce au canard:

"Mon" pourrait allait avec cane ou canard? Avec canard qui est le mâle donc masculin.

 

(Fiches d'exercices masculin/féminin disponibles pour les adhérents dans la "boîte à outils" AMG)

Posté par AutismeDyspraxie à 22:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 septembre 2014

Le boulier Montessori et l'addition en colonne avec retenue.

J'ai déjà rencontré l'addition dynamique (addition avec retenue) avec le matériel des perles puis avec celui des timbres. Je vais maintenant utiliser le petit boulier Montessori.

J'ai vu assez rapidement toutes les étapes du boulier pour passer plus de temps sur la dernière qui me permettra de réaliser des additions en colonne avec retenue. Les étapes du travail avec le boulier sont expliquées de manière détaillées dans les livres numériques de "L'école vivante" ou bien encore sur de nombreux blogs Montessori par exemple celui de "L'école des amours". Je vais simplement vous montrer les plus importantes dans ma progression.

Tout d'abord la présentation du boulier qui permet de revoir le lien entre les "familles" (unités, dizaines etc.)qui a été vu de manière concrète avec la présentation du système décimal mais qui cette fois est abordé à l'écrit.

-Pour commencer, le lien a été fait entre le boulier et le matériel des perles (ou celui des timbres). Le boulier est la dernière étape vers l'abstraction puisque cette fois une seule perle représente une unité, une dizaine, une centaine ou encore un millier. Seule la couleur et la position change:

 Une perle dorée c'est pareil qu'une perle sur la rangée des unités:

 comp1

 Une barrette de dix c'est pareil qu'une seule perle sur la rangée des dizaines:

 comp2

Et même chose pour la plaque de 100 et le cube de 1000.

 Je me suis entraînée à fabriquer ou à lire  des nombres sur le boulier,

Par exemple 2458:

 Boulier (2)

 

-Deuxième étape de la présentation du boulier: Toutes les perles sont à gauche, elles sont à la "banque".

 Je passe une unité à droite, maman écrit 1 sur la ligne des unités. Je fais la même chose jusqu'à 9.

lignes1

Arrivée à dix: on ne peut pas écrire 10 sur la ligne des unités, 10 unités c'est pareil qu'une dizaine: je renvoie mes unités à la "banque", je déplace une dizaine vers la droite et on écrit 1 sur la ligne des dizaines:

lignes2

 

Ensuite deux dizaines, trois dizaines etc. Dix dizaines: je ne peux pas écrire 10 sur la ligne des dizaines, 10 dizaines c'est pareil qu'une centaine,  je "renvoie" mes dizaines à la banque, je prends une centaine et maman écrit 1 sur la ligne des centaines:

 lignes3

 

Je continue jusqu'à avoir 1 écrit sur la ligne des milliers:

 lignes4

 

-Un autre jour: On reprend la même feuille et on recommence la petite manipulation avec le boulier mais cette fois arrivée à une dizaine, maman ajoute les zéros sur la ligne en disant une dizaine c'est 10 unités, deux dizaines c'est 20 unités etc. Puis, une centaine, ajout d'un zéro, c'est 10 dizaines, ajout d'un zéro, c'est 100 unités. Deux centaines c'est 20 dizaines ou 200 unités etc. Et voilà, une fois terminée, ma feuille avec les zéros:

lignes5

 

-Ensuite après avoir vu rapidement les étapes de l'addition statique qui m'ont amenée facilement à la réalisation d'addition en colonne sans retenue, j'ai commencé l'addition dynamique:

Dans la première et la deuxième étape la manipulation des perles du boulier est compliquée pour moi donc je l'ai faite avec aide pour bien la comprendre et bien voir comment été formée la fameuse retenue grâce au change.

Exemple pour la deuxième étape: 247 + 325 = ?

Je forme 7 unités:

boulier1

Je dois ajouter 5 unités:

Un, deux, trois : j'ai 10 unités, je les renvoie à la banque et prends une dizaine:

boulier2

Je continue l'ajout de mes 5 unités:

4,5 :

Je lis "12":

 Boulier

Ensuite pas de difficulté pour les dizaines et les centaines.

Puis j'ai travaillé sur la dernière étape:

Exemple 358 + 238 = ?

Je calcule directement 8+8=16. Seize c'est 6 unités et une dizaine, je les place sur le boulier. Je peux noter le résultat pour les unités sur ma feuille et je peux voir la dizaine formée sur le boulier (c'est la retenue mais je n'utilise pas ce terme):

boulier4

 

Ensuite j'ajoute 5 dizaines pour le premier nombre puis 3 dizaines pour le deuxième. J'ai donc 8 dizaines plus celle déjà formée soit 9 dizaines. Je termine avec les centaines.

boulier5

boulier6

Ma feuille dans un premier temps ne fait pas apparaître la retenue puisque je compte directement le résultat sur le boulier mais ensuite il a été facile de passer directement au calcul sur la feuille:

Exemple: 359 + 134 = ?

9 + 4 =13 : Je ne peux pas écrire 13 sur la ligne des unités. Treize c'est 3 unités et une dizaine : je place les unités dans la colonne des unités et la dizaine dans la colonne des dizaines, tout en haut dans l'espace matérialisé par un cercle.

 adddiz

J'ajoute toutes les dizaines puis les centaines:

 adddiz (2)

Addition avec retenue au rang des centaines:

Je m'entraine d'abord avec le boulier puis je passe à la fiche:

addcent

 Les unités: 3+2=5

Les dizaines: 4+8=12, 12 dizaines c'est 1 centaine et 2 dizaines.

Les centaines: 2+1+1=4

Comme je ne connais pas encore toutes mes tables d'additions, j'ai à ma disposition une feuille qui me permet soit de trouver directement le résultat des additions que je n'ai pas mémorisées soit d'ajouter 4,5 ou 6 en touchant les points des constellations (je fais beaucoup d'erreurs si j'utilise mes doigts):

 add3

 

Posté par AutismeDyspraxie à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2014

Adaptations ordinateur et tablette.

Du fait de mes grandes difficultés en graphisme, il ne m'est pas du tout possible d'écrire, j'ai donc commencé à me familiariser avec l'utilisation de l'ordinateur à la maison ainsi qu'à l'école. Je n'ai pas encore commencé l'apprentissage de la frappe au clavier car d'une part je suis en attente de prise en charge en ergothérapie et d'autre part je pense que se serait encore très difficile pour moi de faire cet apprentissage actuellement. Cependant il y a un certain nombre de possibilités d'adaptations de mon travail scolaire qui peuvent être réalisées sans pour autant maîtriser le clavier au delà de l'écriture de quelques mots.

 Quand j'étais plus petite, j'ai appris à utiliser la souris avec "la mini souris des tout-petits" (génération 5). Avec les jeux proposés j'ai appris progressivement à bouger la souris, cliquer puis "cliquer-glisser".

la-mini-souris-des-tout-petits

Les adaptations sur l'ordinateur:

J'ai commencé à utiliser principalement deux logiciels à l'école ou à la maison, il s'agit de Cahiécran et de Didapage tous les deux téléchargeables gratuitement.

Cahiécran:

C'est le logiciel que j'utilise le plus couramment. Dans un premier temps nous avions trouvé l'utilisation de la "trousse" un peu complexe pour moi mais je me suis finalement bien appropriée cet outil.

Cahiécran permet de travailler sur n'importe quelle fiche (scannée ou transformée en format jpeg, si c'est un pdf au départ) avec la possibilité d'ajouter du texte, d'entourer, de surligner, de cocher etc. Le travail réalisé est enregistré automatiquement et peut être imprimé. Dans la "trousse" la fonction loupe permet d'agrandir le document ce qui est bien pratique.

Quelques exemples de mon travail avec Cahiécran:

On voit sur la gauche la "trousse" qui contient les éléments que je dois sélectionner pour écrire, entourer ou surligner.

fiche jelisseule

jelisseulefiche3

jelisseulefiche4

 

 Didapage:

Didapage est très simple et intuitif à utiliser pour moi. Le logiciel permet de répondre en déplaçant un élément, en cliquant sur la réponse, en insérant du texte (mais la police est un peu petite), en cochant une case etc. Au niveau de la création par contre c'est un tout petit peu plus compliqué : l'interface se présente sous forme de modules à ajouter les uns aux autres pour obtenir le résultat souhaité. L'exercice est créé entièrement et les possibilités sont nombreuses: ajout de texte, d'images, de croquis, possibilité d'afficher si les réponses sont justes ou fausses etc.

Exemple de gestion de création d'un exercice:

Il s'agit d'adapter un exercice de grammaire Montessori. Grâce à l'ordinateur je peux me concentrer sur l'exercice, le collage des petits symboles sur une feuille me demandant beaucoup d'efforts au niveau motricité fine et attentionnel.

 La page de gauche (rappel des questions), pour laquelle 10 éléments on été utilisés. Les symboles de grammaire Montessori ont été dessinés avec l'élément "croquis auteur" ( pas très pratique pour cet usage) :

:cahiecran1

La page de droite avec 17 éléments utilisés. Les éléments des symboles sont superposés les uns sur les autres autant de fois que nécessaire:

Doc1

 

 L'exercice généré: il suffit de déplacer les symboles à l'aide de la souris pour répondre:

Cahiercran exo

Un autre exercice, réalisé à partir d'un exercice proposé en classe cette fois:

Je dois simplement déplacer les mots avec la souris pour construire ma phrase.

Doc4 - Copie

 

Il existe également des logiciels permettant de travailler sur un document PDF en ouvrant simplement le document dans le logiciel: j'ai commencé à essayer Pdf-Xchange Viewer. Ouvert dans le logiciel le document devient modifiable et on peut par exemple y ajouter du texte ou surligner. Cependant la barre d'outils est beaucoup plus compliquée à utiliser que celle de Cahiécran. Pour l'instant on l'utilise par exemple pour réaliser des fiches de mots fléchés : je l'utilise avec le mode écriture déjà sélectionné pour ne pas avoir à manipuler la barre d'outils. Par rapport à Cahiécran cela m'évite les "allers retours" vers la trousse car dans Cahiécran le mode écriture doit être sélectionné à chaque zone de texte ce qui n'est pas pratique pour ce type d'activité.

 Fiche de mots fléchés provenant du site "Les coccinelles":

mots fléchés

D'autres outils d'adaptation très intéressants sont proposés par l'association "Le Cartable Fantastique". Trois sites sont à explorer:

Le site du "Cartable fantastique" qui propose de nombreuses ressources avec par exemple des exercices, des évaluations nationales adaptées du CE1 au CM2 et des manuels scolaires adaptés numériquement du CP à la 6ième (pour les élèves reconnus en situation de handicap par la mdph).

Le site du "Cartable Fantastique de Manon" où l'on peut voir et utiliser l'ensemble des documents élaborés pour Manon du CE1 au CM2.

Et enfin le site "Les Cahiers fantastiques Interactifs": Après inscription on accède aux outils permettant de créer des exercices numériques.

Quelques exemples d'exercices créés  l'année dernière sur cet outil à partir d'exercices de l'école :

Cliquer sur le mot pour répondre(changement de couleur):

 Cahierfantastiques - Copie

 

Cliquer sur le mot (choix multiple):

Cahiersfantas

 

Les adaptations sur tablette tactile:

Au départ c'est l'outil qui devait être utilisé pour réaliser les adaptations: pour sa facilité d'utilisation  et pour la motivation! Mais les applications "ouvertes" (celles qui permettent de créer ses propres supports) que nous avons testées sont finalement moins pratiques à utiliser que les logiciels précédents. De plus je suis très impulsive dans mes réponses et la tablette ne m'aide pas sur cet aspect, tandis que le temps de réponse augmenté par la manipulation de la souris me permet de mieux gérer cette impulsivité en ajoutant quelques secondes de plus de réflexion.

Voici cependant quelques applications de productivité intéressantes, qui permettent de créer et d'adapter et que j'utilise quelques fois:

"Move and Match":

C'est une application qui permet de créer des étiquettes déplaçables (pas de possibilité pour l'élève d'insérer du texte). Il y a une partie pour créer (mais c'est dommage elle n'est pas verrouillée et donc accessible assez facilement à l'élève) et une partie pour utiliser l'exercice. On peut créer des supports intéressants en créant d'abord un fond (un template pour powerpoint peut être téléchargé) que l'on va insérer en tant qu'image puis ensuite on crée les étiquettes qui seront déplaçables. Le résultat est intéressant mais demande quand même un certain nombre de manipulations. Une fois le travail réalisé on peut imprimer ou faire une capture d'écran qui sera imprimée par la suite. L'utilisation bien sur est très facile et intuitive.

Quelques exemples d'exercices sur "Move and Match":

Un exercice du cahier d'exercice "Léo et Léa":

léoléa

 

Un support permettant de réaliser des dictées de nombres : le tableau aux couleurs Montessori a été créé avec Powerpoint puis inséré en image de fond. Des étiquettes déplaçables sont créées pour les chiffres.

dictéenombres

 

"Bitsboard": Avec cette application les possibilités sont moins nombreuses mais les supports sont faciles à réaliser et c'est plutôt rapide. Il suffit d'insérer les images du thème de notre choix acompagnées chacune d'un mot ou bien d'une phrase. L'application génère ensuite plus d'une dizaine d'exercices différents: imagier, vrai/faux, quizz, association, écriture ou lecture des mots etc. Il est possible de télécharger des tableaux réalisés par d'autres personnes.

Exemple d'utilisation de "Bitsboard":

Travail sur la lecture et l'écriture des chiffres: lire le chiffre et toucher le symbole correspondant, associer le chiffre à son écriture, remettre dans l'ordre les lettres, écrire le chiffre sans modèle etc.

Bitsboard (2)

Bitsboard (3)

Bitsboard

Bitsboard (4)

 

Notability: C'est une application qui est l'équivalent de PDFViewer sur tablette: les documents sont donc insérés au format PDF et l'on peut surligner, ajouter du texte avec le clavier ou le stylet (intéressant pour les enfants qui commencent à écrire car on peu écrire assez gros grâce à la fenêtre d'agrandissement). Bien que les outils soient plus faciles à gérer que sur PDF Viewer c'est encore un peu difficile pour moi d'être en autonomie sur cette application et il y a trop de possibilité de manipulation par erreur (comme écrire involontairement en posant la main ou le doigt sur la tablette) mais je pense que plus tard cette application me sera utile.

Exemples d'utilisations:

Exercices du manuel "Picbille":

 photo

Pour écrire on peut utiliser le clavier en sélectionnant une zone de saisie ("pense bête") ou bien écrire directement avec le stylet

Grâce à la loupe placée sur la partie à agrandir, je peux écrire gros et obtenir malgré tout un résultat de taille normal :

photo 1

 

On peut l'utiliser également avec les fiches de graphisme de son choix:

ABCboom

"La magie des mots" : Cette application ne permet pas de créer ses propres supports mais est utile dans le cadre d'adaptations scolaires puisqu'elle permet de réaliser facilement des dictées de syllabes ou de mots.

 magiemot

 

"Etigliss": C'est une application pour tablette Android qui permet de créer des étiquettes tout comme "Move and Match".

Elle est beaucoup mieux conçue puisqu' elle permet de gérer la création d' exercices depuis l'ordinateur et l'élève n'a accès qu'aux exercices que l'on souhaite. La seule chose qui est dommage c'est qu'elle ne permet pas l'insertion de texte par l'élève. Le site consacré à Etigliss présente de façon complète les possibilités de cette superbe application:  

ex-types-de-phrases

  http://etigliss.ecolenumerique.be/pages/doc_exemples.php

 

Posté par Kikilo à 13:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 juin 2014

8 ans !

Et voilà j'ai 8 ans !

anniv8ans

Posté par AutismeDyspraxie à 19:47 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


03 juin 2014

Mémorisation de l'addition.

Le mécanisme de l'addition étant compris, je commence petit à petit la mémorisation des tables d'addition.

Je n'utilise pas le matériel  Montessori qui est trop difficile à manipuler pour moi pour cet apprentissage.

-Je réalise régulièrement additions et soustractions au feutre effaçable sur mes cartes :

P1070246

 

-Les compléments à 10 ont été travaillés avec un jeu réalisé à partir de mes centres d'intérêts, "L'hôtel de 10": dans cet hôtel on ne peut occuper une chambre que si ensemble l'on fait 10. Les chiffres sont de la même couleur que les perles Montessori et les "plaques".

 P1070247

Contrôle de l'erreur: l'image au dos doit être la même. Ils sont ensemble car ils font la même activité. Des petites comptines mnémotechniques reliées à mes centres d'intérêt sont utilisées pour les trois compléments les plus difficiles à mémoriser. Par exemple pour 6+4 je me souviens de mes 4 copains (mes copains du groupe de motricité sont 4) qui sautent dans la "pisixne", ça fonctionne très très bien pour moi !

P1070248

 

Pour les opérations qui deviennent les plus familières j'utilise ensuite les "cartes à toto": au recto figure l'opération et au verso le résultat des tables d'addition de 1 à 10.

P1070252

Les cartes à mémoriser sont ajoutées progressivement, elles sont actuellement constituées de:

-La table de 10, acquise suite au travail avec la première table de Seguin.

-Les  doubles (résultat jusqu'à 20) qui sont presque complètement acquis.

-Les tables de 1 et de 2 (qui ne sont pas vraiment automatisées mais comptées rapidement et qui ont été apprises avec l'exercice "Compter en ajoutant 1, 2 et 3")

-Les cartes des additions dont le résultat est inférieur à 5.

-Et les compléments à 10.

Je commence à travailler la mémorisation de la table de 9 avec la petite astuce "9 c'est presque dix" donc 9 + 5 c'est "presque 10 + 5, c'est presque 15 mais il en manque un = 14

 

( Cartes additions, soustractions et "hôtel de dix" disponibles pour les adhérents dans la boîte à outils AMG)

Posté par Kikilo à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2014

L'adjectif.

Des exercices pour découvrir l'adjectif:

-Je retrouve le mot qui manque dans la consigne de l'exercice (le mot "adjectif" n'est pas encore utilisé):

 adj1

 

-Petit jeu avec les figurines pour introduire le symbole Montessori de l'adjectif et la question pour le trouver:

"Donne-moi ce qui est écrit sur le papier": Un chaton.

 adjectifs

"Non ce n'est pas celui que je voulais, je précise: "Un chaton gris":

Je place les étiquettes à côté des chats qui correspondent puis je pose les questions pour trouver la nature des mots:

De qui ou de quoi on parle?: Je place le symbole du nom.

Quel mot me dit s'il y a un ou plusieurs chatons?: Je place le symbole du déterminant.

Quel mot me dit comment est le chaton ? : Je place le nouveau symbole sur l'adjectif.

3adjectifs

 

-Je fais correspondre à chaque nom l'adjectif qui lui convient le mieux:

adjectif logique

 

-Le  jeu du détective: C'est un jeu que l'on fait habituellement avec les triangles du cabinet de géométrie Montessori, là j'utilise les blocs logiques:

A chaque étape un adjectif ajoute une information sur le nom jusqu'à ce que je trouve la forme à découvrir:  

adjectif

 

adjectif (2)

adjectif (3)

 

Dernier adjectif puis contrôle de l'erreur, je retourne l'étiquette où se trouve la réponse:

adjectif (4)

adjectif (5)

 

-Exercice d'association d'adjectifs différents à un même nom:

 adjectiflogique

 

-Dans une phrase je cherche le mot qui me dit "Comment est le nom?":

adjectif analyse

C'est à partir de cette étape que j'apprends que le mot qui me donne des informations sur le nom s'appelle un adjectif.

 

((Fiches d'exercices sur l'adjectif disponibles pour les adhérents dans la "boîte à outils" AMG)

Posté par AutismeDyspraxie à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2014

Exercices visuels#2

J'ai suivi plusieurs séries de séances de rééducation orthoptique pour travailler la fixation, la motricité oculaire (poursuites, saccades), les coordinations oeil tête et tête/main, l'organisation des gestes visuo-guidés ou encore les stratégies d'exploration visuelle. Malgré tout je rencontre beaucoup de difficultés dans ces activités du fait d'une importante dyspraxie visuo-spatiale.

A la maison j'ai poursuivi régulièrement ce travail (environ 3 exercices, 4 à 5 fois par semaine):

-Je travaille la fixation, par exemple en enfilant des petites perles Hama sur un bâtonnet placé entre mes deux yeux. Cependant je suis gênée par un strabisme divergent intermittent trop important pour être rééduqué et pour lequel je viens d'être opérée.

-Depuis plusieurs mois je travaille avec le fichier "Attention et Exploration visuelles" (Ortho Édition), nous allons lentement et répétons les exercices, j'utilise toujours le tome 1.

P1060907

 

J'ai réalisé plusieurs types d'exercices:

-Les exercices de pointage pour améliorer les coordinations, l'attention visuelle et automatiser la stratégie gauche/droite avec retour à la ligne. Les exercices  proposés sont nombreux et très progressifs.

P1060910

P1060911

P1060912

 

-Les trajets pour améliorer la poursuite et l'anticipation visuelle. Là encore beaucoup d'exercices de difficulté croissante.

J'ai réalisé les exercices en suivant le trajet avec mon doigt ou un stylo fermé. J'ai aussi parfois repassé sur les chemins avec un crayon, un feutre effaçable ou suivi avec mon doigt un trajet réalisé en relief avec du "glitter" pour découvrir les chemins les plus compliqués.

P1060908

P1060909

P1060915

 

-Les activités de labyrinthes  restent difficiles car elles demandent rapidement une précision du geste qui ne m'est pas possible :

P1060913

 Les labyrinthes constitués de "fils mêlés" que l'on trouve dans le fichier sont trop difficiles. Je travaille sur des supports simplifiés où les deux fils sont de couleurs légèrement différentes et pour la motivation j'ai droit à mes personnages préférés du moment: Louise et Ernest de la bande dessinée "Les Excalibrius"!

Au départ il a fallu utiliser des "Wikki stix" pour matérialiser chaque chemin car je ne prenais pas correctement les boucles en compte. Ensuite sans les "Wikki stix", l'épaisseur des traits a été diminuée progressivement:

P1070132

P1070133

 Les barrages pour améliorer les stratégies d'exploration visuelle:

P1060914

 

 -En plus de ces exercices visuels je travaille depuis plusieurs années la perception et l'organisation spatiale à l'aide de nombreux jeux de manipulation:

  J'ai énormément travaillé avec des cubes de couleur, mes abaques, des jetons, les jeux "Géoforme", "Recréer les fleurs", "Junior's"  ou encore "Jour et nuit" qui a été un de mes préférés.

J'ai réalisé de très nombreuses reproductions à partir d'un modèle concret et c'est un exercice que je reprends encore régulièrement:

P1040990

 

Jour et Nuit : un jeu qui n'a plus de secret pour moi ;o)

jeu jour nuit

 

Topologia (Akros):

J' ai toujours beaucoup aimé les volumes géométrique en mousse contenus dans ce jeu. Je l'utilise toujours mais surtout pour la reproduction de modèles comportant des obliques que j'ai encore beaucoup de mal à reproduire.

 topologia

 

Actuellement, les jeux que j'utilise et que j'apprécie le plus sont "Camelot Junior", "Castle Logix", "Code Couleur" tous les trois des jeux "Smart Game" et "Architek" (Chenelière). Les trois premiers sont des jeux que j'utilise régulièrement depuis longtemps mais qui sont maintenant bien adaptés à mon niveau actuel et dans lesquels je parviens à suivre la progression proposée.

Camelot Junior propose 48 défis répartis sur 4 niveaux. A partir de la configuration du défi choisi, je dois former un chemin entre le chevalier et la princesse. Bien entendu le chevalier c'est Ernest et la princesse Louise des "Excalibrius"! Je joue au niveau junior et parfois avec un peu d'aide au niveau expert.

 camelotjr

camelotjr (2)

 

Castle Logix est un jeu de reproduction de modèles avec également 4 niveaux et 48 défis.

Les difficultés que j'ai rencontrées au départ mais que j'ai maintenant surmontées: prendre en compte l'orientation du dessin et comme pour tous les jeux de reproduction d'un modèle vertical j'ai mis du temps à commencer ma construction par le bloc...du dessous!

Les difficultés qui persistent: reproduire les décalages vers la droite ou la gauche et placer les toits sans procéder par essai/erreur.

 P1070204

 

Code Couleur: J'adore ce jeu et c'est l'un de ceux où je réussis le mieux. Il faut choisir parmi les 18 plaquettes proposées celles qui une fois superposées permettront de reproduire le modèle.

La couleur, la forme, l'orientation et l'ordre de placement des plaquettes doivent être pris en compte. J'ai trouvé toute seule une petite astuce pour trouver la bonne orientation: je superpose ma plaquette sur la fiche modèle, même si le modèle n'est pas à l'échelle ça m'aide bien ;o)

 codecouleur

codecouleur (2)

 

Architek (Chenelière): Le jeu est très riche puisqu'il permet d'aborder les activités d'organisation visuo-spatiale sous plusieurs aspects grâce aux 5 activités différentes qu'il propose: recouvrir une figure avec les solides géométriques proposés, construire verticalement d'après le modèle, reproduire une figure d'après un modèle réduit, reproduire une figure d'après une "photo" prise de face et le plus difficile: reproduire des formes tridimensionnelles.

Architek

Chacune des activités est répartie selon trois niveaux de difficulté. C'est un jeu qui est rapidement difficile pour moi dans la progression proposée  mais du fait de la variété des activités je peux malgré tout bien m'entraîner au niveau les plus faciles avec un peu d'aide.

P1070169

 

Les constructions en hauteur, un défi visuo-spatial mais aussi pour le motricité fine!

P1070170

 

Voici quelques jeux que j'utilise un peu moins régulièrement parce qu'ils n'ont pas ma préférence ou bien parce qu'ils sont encore un peu trop difficiles:

"Modèles en cubes" (Nikitin Material) : Je pense que c'est le jeu le plus difficile pour moi. Le but est de reproduire des figures à l'aide de cubes dont les faces sont colorées différemment. Les modèles proposés dans les livrets, passé les 10 premiers, sont trop compliqués pour moi et je travaille en reproduisant un modèle concret plus simple.

P1070203

modèleencube

 

Go Getter "Chat et Souris"(Smart Games):

Les pièces doivent être placées de manière à créer un chemin en fonction des indications du défi. Pour que ça ne soit pas trop difficile je n'utilise pas la vraie règle selon laquelle les chemins ne peuvent pas être interrompus.

 

Gogetter

 

 Tangoes Junior: C'est un jeu de tangram classique avec ses 7 pièces pouvant former un carré. Les pièces ont l'avantage d'être assez grandes et surtout aimantées ce qui facilite la manipulation. Le modèle est reproduit directement sur les cartes énigmes. Le premier niveau est simple puisque les contours des pièces sont représentés. Ensuite, seules les silhouettes apparaissent.

Tangoes

   

Posté par Kikilo à 10:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

05 mai 2014

Additionner avec la méthode "faire 10".

Additionner deux nombres à un chiffre dont la somme est supérieure à 10 avec la méthode "faire 10":

J'ai utilisé un matériel concret qui, grâce à la manipulation m'a permis de comprendre cette technique proposée par la méthode Singapour.

Je choisis une addition, puis je place la quantité qui correspond à chaque partie dans un des rectangles de 10 cases:

P1070159

 

Je complète la partie la plus grande pour faire 10:

P1070160

 

J'écris la nouvelle addition et le résultat qui est maintenant simple à calculer (grâce au travail déjà réalisé avec la première  table de Seguin):

P1070161

 

Après avoir réalisé plusieurs fois la manipulation j'ai appris à "imaginer" le déplacement du canard. Je coche le ou les canards qu'il faudrait déplacer pour compléter le groupe le plus grand:

P1070162

 

J'écris la nouvelle addition et le résultat:

P1070163

 

Ensuite j'ai pu réaliser les exercices proposés dans le cahier d'exercices Singapour. J'ai d'abord coché les éléments qui complètent une partie pour faire 10, puis entourer mon groupe de 10:

P1070164

Posté par AutismeDyspraxie à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2014

Graphisme.

Depuis plusieurs années j'ai réalisé de très nombreux exercices de motricité fine et de graphisme. Je rencontre malgré tout de grandes difficultés dans ce domaine et je ne peux toujours ni écrire ni dessiner. Depuis un an j'ai travaillé plus particulièrement sur l'écriture des chiffres, pour une question de motivation et parce que les chiffres il y en a seulement 10 !

Je commence à pouvoir les écrire et même si c'est encore imparfait c'est pour moi un énorme progrès qui me demande beaucoup d'efforts:

P1060939

 

Depuis un an j'ai énormément travaillé sur la mobilité des doigts : j'ai appris à bouger mes doigts indépendamment les uns des autres. Pour cela j'ai réalisé très régulièrement les exercices proposés en vidéo par Célia Cheynel, enseignante formée à la rééducation en écriture:

https://www.youtube.com/user/monecritureetmoi/videos

Pour commencer, j'ai appris à faire "marcher" l'index et le majeur. C'est un exercice qui a été compliqué à mettre en place, je n'y arrivais pas du tout: il a fallu coller des gommettes sur une feuille et colorier mes ongles chacun d'une couleur pour que petit à petit je puisse avancer en alternant les doigts: doigt bleu sur gommette bleue, doigt jaune sur gommette jaune etc. Et ensuite j'ai appris à reculer de la même manière:

P1060964

 

J'ai également appris à bouger mes doigts alternativement avec la main à plat ( "le piano plat"), à toucher le pouce avec chacun des doigts("le piano pouce"), à croiser mes doigts pour l'exercice de "la prière bravo" (je ne savais pas simplement croiser les doigts !).

J'ai aussi travaillé la force des mains et des doigts par exemple en écrasant des balles de densités différentes ou de la pâte à modeler très dure (on trouve de la pâte à modeler avec 6 différents niveaux de résistance sur le site Autisme Diffusion). 

P1060950 P1060955

 

J'écrase la pâte à modeler en alternant les "couples" de doigts (pouce/index, pouce/majeur etc.), je fais des trous avec l'index dans de la pâte, plus souple cette fois, car mes doigts sont hyperlaxes et j'ai du mal à garder mon index tendu:

P1060957P1060962

 

J'ai mis longtemps pour parvenir à enfoncer "l'aiguille" de mon jeu de "piquage":

piquage

 

ou encore appuyer fort puis faire glisser mon doigt pour faire sauter les grenouilles:

 photo

 

Après plusieurs semaines de ces exercices j'ai utilisé les documents de Célia Cheynel (que l'on peut commander sur son site), je me suis entraînée avec les "yoyos" puis les "yeux" qui doivent être réalisés en ne bougeant que les doigts:

Scanner 15 avr_ 2014 11_31-page1

Scanner 15 avr_ 2014 11_31-page2

 

En ce moment j'adore faire des "gribouillis" sur le livre "A toi de gribouiller" d'Hervé Tullet, la seule consigne : ne bouger que les doigts!

gribouillage

 

Les exercices de déplacement du bras commencent seulement à fonctionner:

 depbras

 

Pour la mobilité des doigts, j'ai commencé à réaliser quelques progrès après deux ou trois mois, ce qui n'est finalement pas si long étant donné qu'avant le début de ce travail je n'arrivais à réaliser quasiment aucun des exercices.

Avec ces progrès au niveau du geste moteur, j'ai pu démarrer l'apprentissage des traits de la méthode ABC Boum ce qui allait ensuite m'aider pour les difficultés de planification de mes gestes.

Chacun des traits correspond à une image et à un bruit. Il y a une quinzaine de traits qui, associés, permettent d'écrire toutes les lettres et tous les chiffres:

Scanner 15 avr_ 2014 11_31-page3

 

 J'ai appris à en réaliser quelques un individuellement puis j'ai commencé à les utiliser pour écrire les chiffres. Par exemple pour réaliser le chiffre 5, il faut connaître les traits "Touc", "chlac" et "Broum". C'est compliqué pour moi de savoir dans quel sens tracer, la mémorisation et l'automatisation des traits m'aident pour la direction des mouvements.

P1060940

 

Je suis encore loin d'accéder à l'écriture mais je suis très contente car je peux maintenant commencer à écrire les chiffres dans mon fichier fétiche de Picbille à l'école !

 

Posté par AutismeDyspraxie à 19:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]