" />
07 avril 2014

TouPi#2

L'association TouPi "Tous Pour l'Inclusion" participe aux Trophées des Associations de la Fondation EDF.

Pour les soutenir, rien de plus simple: Rendez vous sur leur page Trophées des Associations ci dessous et cliquez sur le bouton "Voter".

 

trophees_des_associations_2013

 Merci pour eux !

Et bravo à TouPi pour ses actions de défense des droits des familles:

Requête au tribunal contre la décision de l’ARS de confier le futur SESSAD autisme du Val de Marne à l’association ARISSE

 

Posté par AutismeDyspraxie à 23:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


03 avril 2014

Techniques pour la soustraction.

Le principe de la  soustraction est compris grâce aux exercices réalisés précédemment(soustraction avec les perles, histoires de soustractions et comparaison addition/soustraction), j'apprends maintenant à réaliser les soustractions plus rapidement et de manière plus abstraite. 

-Le compte à rebours:

Pour enlever 1, 2, 3 et quelquefois 4  j'utilise le compte à rebours.

Par exemple je dois retirer 3 à 10. Je dispose de la quantité concrète de jetons à retirer et je compte à rebours à partir de 9:

dix:

P1060919

neuf:

P1060921

huit:

P1060922

sept:

P1060924

 

J'ai appris ensuite à le faire sans les jetons: je compte à rebours en touchant 3 fois le chiffre à retirer.

 

 -Trouver la partie manquante pour former le tout:

J'ai beaucoup travaillé sur le concept du tout et des parties et je suis capable de les repérer dans une soustraction.

Je dois retirer 5 à 7, je repère le tout, 7 et je sais que les deux parties ensembles forment le tout. Je cherche donc ce qu'il faut ajouter à 5 pour retrouver 7. J'utilise les jetons dans un premier temps puis je compte sur mes doigts ou j'utilise les quelques additions que j'ai mémorisées.

Je compte à partir de 5 (première partie), en posant les jetons.

6,7, l'autre partie est 2:

P1060925

 

(Cartes de soustractions disponibles pour les adhérents dans la "boîte à outils" AMG)

Posté par Kikilo à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2014

Comparaison de l'addition et de la soustraction.

Avec la méthode Singapour j'ai appris à manipuler l'addition et la soustraction de manière à bien comprendre que:

Première partie+deuxième partie = "tout"

et que:

"Tout" - première partie = deuxième partie

"Tout" - deuxième partie = première partie

  

Trouver les additions et soustractions possibles à partir d'un schéma de nombres (je dicte mes réponses):

P1060814

 

Exercices du cahier d'exercices de la méthode Singapour:

 P1060813

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 P1060812

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1060811

 

 

 

 

 

 

 

        

Voici un matériel qui m'a beaucoup aidé dans tous les exercices d'additions et de soustractions et surtout pour la compréhension de la notion de "tout et parties" et du lien addition /soustraction:

P1060816

 

 

 

 

 

 

 

P1060815Moyenne

 

 

 

 

 Il s'agit de plaques transparentes représentant les nombres de 1 à 10. Je me suis facilement adaptée à ce matériel qui a le gros avantage de reprendre les couleurs des perles Montessori avec lesquelles je travaille également.

J'ai réalisé des exercices pour faire le lien entre les plaques et les perles :

 P1060826Moyen

 

 

 

 

 

 

 

 P1060827

 P1060828

 

 

 

 

 

 

 

 

 Voici un exemple avec un des exercices précédents:

Il fallait reconstituer les opérations avec les éléments donnés dans l'énoncé, les nombres 3, 7, 4 et les signes "plus", "égal":

P1060818

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai pris les plaques correspondant aux nombres de l'énoncé:

P1060819

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai constaté que 4 et 3 sont les deux parties et qu'ensemble elles forment 7, le tout. L'opération que je peux écrire est 4+3=7:

P1060821

 

 

 

 

 

 

 

 

 La même chose avec les nombres 7,9, 2 et les signes "moins", "égal" :

P1060822

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 J'ai pris les plaques représentant les nombres:

P1060823

 

 

 

 

 

 

 

J'ai constaté que 9 est le tout , que 7  et 2 sont les parties. Je peux écrire 9-2=7 (j'aurai aussi pu écrire 9-7=2):

P1060824 P1060825

 

 

 

 

 

 

 

 

  On ne trouve pas ce matériel en France mais on peut le commander facilement sur le site Allemand d'Amazon.

Voici une vidéo montrant les utilisations de ce matériel (attention les activités que l'on peut réaliser sont en fonction du nombre de plaques dans la boîte):

 

 

 

Posté par Kikilo à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 février 2014

Le déterminant.

Le déterminant: c'est le "petit compagnon" du nom.

- Je lis une histoire dans laquelle il manque les déterminants puis je colle le bon déterminant et je relis l'histoire:

P1060800

 

 

-Je pose la question "de qui ou de quoi on parle ?" et je colle son symbole sur chaque nom. Puis, je colle l'étiquette du "petit compagnon du nom " manquant.

P1060801

 

-Introduction de la question qui permet de trouver le déterminant:"Quel est le mot qui m'indique s'il y a un ou plusieurs..." et présentation de son symbole Montessori:

P1060802

 

-Je travaille avec des déterminants qui ne sont pas des articles :

P1060805

 

-Classement des déterminants articles et de déterminants "non articles" (dont j'apprendrai la dénomination plus tard):

P1060807

 

(Fiches d'exercices sur le déterminant disponibles pour les adhérents dans la "boîte à outils" AMG)

Posté par Kikilo à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2014

Soustraction.

La soustraction avec les perles Montessori (première étape):

Sur  un  grand plateau sont placés des grands symboles:

P1060705

 

Sur trois petits plateaux, des petits symboles. La somme des trois nombres est égale au nombre du grand plateau:

P1060706

 

J'associe les quantités aux symboles du grand plateau:

P1060708

 

Je forme le nombre en faisant la "magie du nombre":

P1060709

 

 

Les images sur les plateaux sont des images des personnages du fichier de math utilisé à l'école et que j'adore. Patti vient demander à Picbille la quantité de perles correspondant à ses symboles, Picbille lui donne donc 3 unités, une dizaine, une centaine et trois mille:je fais la "magie du nombre":

P1060713

 

Je fais la même chose avec les deux autres petits plateaux. Il ne reste plus rien à Picbille, il a donné toutes ses perles !

P1060716

 

La soustraction avec les perles Montessori(deuxième étape):

 J'associe les quantités aux symboles du grand plateau et je fais la "magie du nombre":

S1

S2

 

Cette fois il n'y a qu'un seul petit plateau. Mes personnages viennent demander leur quantité de perles, Picbille leur donne 3 unités, 2 dizaines, 2 centaines et 3 mille, je fais la "magie du nombre":

S3

S4

 

Je compte ce qu'il reste à Picbille sur le grand plateau, je forme le nombre avec les petits symboles:

S5

 

J'écris ce qui vient d'être réalisé en utilisant le symbole de la soustraction (l'utilisation des grands et des petits symboles mettent bien en évidence le tout et les parties) :

S6

 

La soustraction avec la méthode Singapour:

Les objectifs du chapitre:

-Faire le lien entre la soustraction et le concept du "tout" et des "parties".

-Utiliser des images pour définir ce qu'est une soustraction.

-Imaginer des histoires de nombres à partir de phrases mathématiques de soustraction.

-Ecrire des phrases mathématiques à partir de problèmes de soustractions.

Après avoir réalisé les manipulations indiquées dans le livre du maître (téléchargeable sur le site de la librairie des écoles), je fais les exercices du cahier d'exercice. Je réponds soit en collant des étiquettes soit en dictant ma réponse.

Avec les histoires de soustractions, j'apprends à distinguer une partie d'un tout grâce à une caractéristique visible.

 

 

P1060770

P1060771

P1060772

 

Posté par Kikilo à 16:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


07 février 2014

Addition avec les timbres Montessori.

Après avoir réalisé plusieurs additions avec ou sans change avec les perles dorées, j'utilise un nouveau matériel, les "timbres": il s'agit de petits carrés, tous de la même taille qui représentent chacun un élément d'une catégorie (une unité, une dizaine, une centaine ou un mille). Ce matériel permet de passer du concret (les perles) à un niveau d'abstraction intermédiaire: il n'y a plus de différence de taille entre une unité, une dizaine, une centaine ou un millier et les unités qui les composent ne sont plus visibles comme elles l'étaient avec les perles. Par contre le code couleur  correspondant aux symboles est conservé et je peux compter un élément concret pour chaque unité, dizaine, centaine ou millier.     

 

Pour commencer, faire le lien entre le matériel des perles et celui des timbres:

 P1060690

 

 Réalisation d'une addition sans change:

Je lis le premier nombre, celui ci est "écrit" sur des lignes appelées "lignes hiérarchiques" qui reprennent le code couleur des timbres et des symboles. Je forme le nombre en commençant par les unités.

 

timbre2

 

 

Un deuxième nombre est ajouté, je le lis et le forme au dessous du premier (après un peu d'entrainement je formerai directement les deux nombres).

 timbre3

 

 

Comme je l'ai vu avec les perles, "additionner c'est mettre tout ensemble": je mets toutes les unités ensembles, puis toutes les dizaines, toutes les centaines et enfin tous les milliers.

Je compte mes unités, mes dizaines, mes centaines puis mes milliers et "j'écris" le résultat au fur et à mesure sur la ligne hiérarchique. Je lis le résultat.

 

timbre4

 

 

Addition avec change:

Je procède de la même manière mais à chaque fois que je compte 10 dans une famille, je change les dix timbres contre  un timbre de la catégorie au dessus. 

 

Dictée de nombres:

 Je m'entraine à écrire les nombres sur ma tablette tactile:

Je dois "écrire" les nombres dictés en commençant cette fois par la gauche pour reproduire les conditions de l'écriture à laquelle je n'ai pas accès. Je dois "écrire" chaque nombre dans la colonne qui lui correspond (même couleur que les lignes hiérarchiques).

 

Dicte_e de nombre

 

 

Posté par Kikilo à 22:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 janvier 2014

Le nom.

Je commence tout doucement l'apprentissage de la grammaire. La progression et les exercices ont été élaborés à partir de l'approche Montessori ainsi qu'à partir des livres "je construis ma grammaire" (Agnès Kettela),"Faire de la grammaire au CP" (Françoise Picot) et "Réussir son entrée en grammaire au CE1" (Françoise Bellanger).

Le nom:

-J'ai commencé par associer des étiquettes portant leurs noms, aux objets ou personnes de la pièce:

P1060370
P1060371

"Toutes les personnes ont un nom, tous les animaux ont un nom, toutes les plantes ont un nom, toutes les choses ont un nom".

 

-J'ai lu un texte dont les noms sont remplacés par des images, puis j'ai collé chaque nom et lu à nouveau le texte:

 P1060443

-J'ai réalisé des exercices où il fallait trouver/classer des noms de personnes, animaux, objets etc. (Réponse orale ou étiquettes):

 P1060703

 

-Ensuite, j'ai appris à poser la question qui permet de trouver le nom: "Quel est le mot qui indique de qui ou de quoi on parle?":

J'ai colorié le nom quand il est accompagné d'un déterminant puis j'ai commencé à utiliser son symbole Montessori, un triangle noir.

 P1060444P1060445

 

-J'ai cherché, en posant la question, un ou plusieurs noms dans une phrase et j'ai collé les symboles:

P1060442

 

Les symboles proviennent de la boutique "documents Montessori"  (et sont imprimés au format 2 par pages pour être utilisés avec ces exercices)

 (Exercices sur le nom disponibles pour les adhérents dans la "boîte à outils" AMG)

 

Posté par Kikilo à 10:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 novembre 2013

Théorie de l'esprit "pas à pas".

 Voici  mon programme, ainsi que des exemples de supports et d'activités concernant mon travail autour de la compréhension des émotions, des situations et des pensées. Certains aspects, comme par exemple, la reconnaissance des émotions de base sont acquis mais il reste encore beaucoup de travail sur la compréhension des émotions et expressions plus complexes, de situations et contextes variés, de la gestuelle etc.

Ma progression s'appuie essentiellement sur deux livres : "Apprendre aux enfants autistes à comprendre la pensée des autres" (Howlin, Baron-Cohen, Hadwin), "L'esprit des autres" (Monfort)  ainsi que sur le document "Theory of mind schritt für schritt" ("théorie de l'esprit pas à pas",d' Anabel Cornago) que l'on peut télécharger ici.

 

 Plan de travail théorie de l'esprit:

Théorie de l'esprit copie

 

Perception:

 Les cinq sens :

- Les cinq sens, les verbes et les différentes  parties du corps s’y rapportent (ex : Vue/Voir/yeux):

     *Situations de la vie quotidienne

     *Loto des odeurs

     *Lotos sonores avec des images (musique, bruits, animaux ...) 

     *Lotos sonores avec de vrais objets: bruits réalisés derrière un cache (réponse orale ou avec images)

*Reconnaissance tactile d’objets cachés dans un sac ou une boîte

*Loto des goûts

*Documents « theory of mind schritt für schritt » ( Anabel Cornago) p.3 à p.9 (pictogrammes des 5 sens, verbes et parties du corps qui s’y rapportent)

 

Les  différentes  perspectives :

- Différentes perspectives d’un objet :

   *Document « theory of mind schritt für schritt » (Anabel Cornago) p.34 à p.79(exercices à imprimer) + utilisation d’objets réels

   *Tablette tactile: Application P.0.V (Develop spatial reasoning skills) (éditeur BinaryLabs)   (niveau complexe)

 - Perspective selon la position d’une personne :

    *Comprendre comment voir conduit à savoir. 

23380936-Theory-of-Mind-Deutsch011 copie

->Exercice : Présentez à l’enfant une feuille avec une image différente de chaque côté, mettez vous en face : chacun voit une image différente, posez la question : « Qu’est ce que tu vois ? » / « Qu’est ce que je vois ? ».

->Exercice : Même exercice mais cette fois on ne montre pas à l’enfant l’image qui est de notre côté : « que vois-tu ? » / « Qu’est ce que je vois ? ». Réalisez l’exercice plusieurs fois jusqu’à ce que l’enfant puisse formuler : « Je ne sais pas car je ne vois pas ».

->Exercice : Toujours en face de l’enfant, dessiner un personnage : « Quand je le regarde, le personnage est à l’endroit ou à l’envers ? »/ «Quand tu le regardes, le personnage est à l’endroit ou à l’envers ? »  « Pourquoi est ce que je vois le personnage sur la tête ? »  « Parce que tu es en face de moi, parce que nous ne sommes pas assis à la même place ».

 ->Exercice : Différents objets à cacher dans une boîte et différentes situations : l’enfant voit ou ne voit pas ce qu'il y a dans la boîte : « sais-tu ce qu’il y a dans la boite ? ».

--> Exercice : Deux cartons et différentes situations : l'adulte, l'enfant voit/ne voit pas :  « Sais-tu ce qu’il y a dans mon carton ? »/  « Est-ce que je sais ce qu’il y a dans ton carton ? ».

->Exercice : Différents objets à cacher dans une boîte : situation avec une poupée à qui l’on montre ou pas l’objet. « Est-ce que la poupée sait ce qu’il y a dans la boîte ? »

 ->Réalisez les mêmes exercices avec « ce qu’on a entendu ou pas » = comment entendre peut conduire à savoir (Par exemple une personne chuchote quelque chose à une autre : « est ce que tu sais  ce qu’elle a dit ? » ou l’enfant chuchote à une personne : « est ce qu’une troisième personne sait ce que tu as dit ? »)

(Exercices tirés de : « Theory of mind schritt für schritt » d'Anabel Cornago, p 14 à 30:images à imprimer et p.80 à 84/  « Apprendre aux enfants autistes à comprendre la pensée des autres », Simon Baron-Cohen, p249 à258)

 

-Situations extérieures (l’enfant ne participe pas) impliquant  des perspectives visuelles différentes :

    *Situations 1 à 10 p.86 à 112 du document « Theory of mind schritt für schritt »(Anabel Cornago) (images à manipuler à imprimer) = situations avec personnes dans des pièces différentes.

 ->Situation1 : un enfant/la maman/la voisine.

L’enfant habite avec maman dans la maison 40/La voisine vit dans la maison 42/La maman rend visite à la voisine/ L’enfant est seul à la maison/Il joue avec un ballon/Sans faire exprès l’enfant casse un vase avec son ballon/Est-ce que la maman sait que l’enfant a cassé le vase ?/Non la maman ne le sait pas car elle ne l’a pas vu/Pourquoi maman ne l’a pas vu ?/Parce que maman n’est pas à la maison /Maman rend  visite à la voisine/ Maman est dans une autre maison.

->Situation 2 : un enfant/la maman/la voisine/le papa

L’enfant est avec maman dans la maison 40/La voisine habite la maison 42/Maman rend visite à la voisine/L’enfant est seul à la maison/Papa revient du bureau/Est-ce que maman sait que papa est revenu à la maison ?/Non maman ne le sait pas parce qu’elle ne l’a pas vu/Pourquoi maman ne l’a pas vu ?/Parce que maman n’est pas à la maison/Maman rend visite à la voisine/Maman est dans une autre maison.

->Situation3 : un enfant/la maman/la voisine

L’enfant est avec maman dans la maison 40/La voisine vit dans la maison 42/Maman rend visite à la voisine/L’enfant est seul à la maison/Le téléphone sonne/Est-ce que maman sait que le téléphone a sonné ?/Non maman ne le sait pas car elle n’a pas entendu le téléphone/Pourquoi maman n’a pas entendu le téléphone ?/Parce que maman n’est pas à la maison/Maman rend visite à la voisine/ Maman est dans une autre maison.

->Situation4 : un enfant/la maman/la voisine

L’enfant est avec maman dans la maison 40/La voisine vit dans la maison 42/Maman rend visite à la voisine/L’enfant est seul à la maison/Il a faim/Il mange un sandwich/Est-ce que maman sait qu’il a mangé un sandwich,/Non elle ne le sait pas parce qu’elle ne l’a pas vu/Pourquoi maman ne l’a pas vu ?/Parce que maman n’est pas à la maison/Maman rend visite à la voisine/Maman est dans une autre maison.

->Situation5 : Un enfant/la maman/la voisine

L’enfant est avec la maman dans la maison 40/La voisine habite la maison 42/Maman rend visite à la voisine/L’enfant est seul à la maison/Il est fatigué et va au lit/ Est-ce que la maman sait que l’enfant est au lit ?/Non maman ne le sait pas car elle ne le voit pas/Pourquoi maman ne le voit pas ?/Parce qu’elle n’est pas à la maison/Elle rend visite à la voisine/Elle est dans une autre maison.

->Situation6 : un enfant/la maman/la voisine

L’enfant est avec maman dans la maison 40/La voisine vit dans la maison 42/Maman rend visite à la voisine/L’enfant est seul à la maison/Il tombe en descendant les escaliers/Est-ce que la maman sait que l’enfant est tombé en descendant les escaliers ?/Non maman ne le sait pas parce qu’elle ne l’a pas vu/Pourquoi elle ne l’a pas vu ?/Parce que maman n’est pas à la maison/Maman rend visite à la voisine/maman est dans une autre maison.

->Situation7 : une fille/le papa/la maitresse.

La fille est avec papa dans la maison 40/La maitresse est dans l’école/La fille va à l’école/papa est seul à la maison/Il fait le ménage/Est-ce que la fille sait que papa fait le ménage/Non la fille ne le sait pas car elle ne le voit pas/Pourquoi elle ne le voit pas ?/Parce qu’‘elle n’est pas à la maison/Elle est à l’école

->Situation 8 : une fille/le papa/la maitresse

La fille est avec le papa dans la maison n°40/La maitresse est à l’école/La fille va à l’école/Papa est seul à la maison/Il fait un gâteau/Est-ce que la fille sait que papa fait un gâteau ?/Non la fille ne le sait pas parce qu’elle ne le voit pas/Pourquoi elle ne le voit pas ?/Parce qu’elle n’est pas à la maison/Elle est à l’école.

->Situation10 : une petite fille/le papa/La maîtresse/un enfant

La petite fille est avec papa dans la maison n°40/ La maîtresse et l’enfant sont à l’école/La petite fille va à l’école/Papa est seul à la maison/La petite fille joue au ballon avec l’enfant, à l’école/Est-ce que papa sait que la petite fille joue au ballon ?/Non papa ne le sait pas parce qu’il ne la voit pas/Pourquoi il ne la voit pas ?/Parce qu’il n’est pas à l’école/Papa est à la maison 

    *Situations 1 à 8 p.114 à 120 du document «Theory of mind schritt für schritt »(Anabel Cornago) : Situations de proximité où l’on ne voit   pas/n’entend pas etc. (images à imprimer)

 ->Situation1 : Jean repasse le linge/Klaus s’est endormi sur le fauteuil/Est-ce que Jean sait que Klaus

 dort sur le fauteuil ?/Non, Jean ne peut pas le savoir/Pourquoi Jean ne peut il pas le savoir ?/Parce que  Jean ne peut pas le voir.

->Situation2 : Alexis construit la tente/Une abeille vole jusqu’à lui et se pose sur ses fesses/Est-ce qu’Alexis sait qu’une abeille est sur ses fesses et risque de le piquer ?/Non Alexis ne peut pas le savoir/Pourquoi il ne peut pas le savoir ?/Parce qu’Alexis ne peut pas voir l’abeille.

->Situation3 : Emma raconte quelque chose (prendre un exemple) tout doucement  à l’oreille d’Hannah/ Est-ce que le maitre sait ce qu’Emma a raconté à Hannah ?/Pourquoi il ne le sait pas ?/Parce que le maitre n’a pas entendu.

->Situation4 :L’homme plonge sous la mer/Est-ce qu’il sait qu’il y a une étoile de mer derrière lui ?/Non il ne le sait pas/Pourquoi ?/Parce que l’homme ne peut pas voir l’étoile de mer.

->Situation5 : Karl travaille sur son ordinateur, il écrit quelque chose/Marie lui apporte un document/Est-ce que Marie sait ce que Karl écrit sur son ordinateur/Non Marie ne peut pas le savoir/Pourquoi ?/Parce que marie ne peut pas le voir.

->Situation6 : Samuel se mouche/Caroline court/Est-ce que Samuel sait que Caroline court ?/Non Samuel ne peut pas le savoir/Pourquoi ?/Parce que Samuel ne peut pas voir Caroline/Est-ce que Caroline sait que Samuel se mouche ?/Non elle ne peut pas le savoir/Pourquoi ?/Parce qu’elle ne peut pas le voir.

->Situation8 : Nike se balance/Elsa promène son chien/Est-ce que Elsa sait que Nike se balance ?/Non elle ne peut pas le savoir/ Pourquoi ?/Parce qu’elle ne peut pas voir Nike.

 

 Termes mentaux:

Utilisation et compréhension des verbes mentalistes : savoir, croire, penser...

 

- Intentions et résolution de problèmes :

     * Reconnaitre des situations problème simples (« on ne peut pas »).

 Exemple : « C’est fou » (Weber)

image001

   *Album maternelle « C’est pas possible » (Rémi Brissiaud éditions Retz): Présentation sur une première double page d’une situation problème et sur la deuxième double page la solution que le personnage pense, à tort, avoir trouvée.

image002image003

* « L’esprit des autres » p.84à89 et p.94à 100

image004

*Tablette tactile:  « Listening for absurdities » (Super Duper)

 -Les pensées :

 *Parler / Penser : -> Penser =nous pensons dans notre cerveau/Nos pensées sortent de notre cerveau quand nous parlons

                          -> Parler = nous parlons pour que les autres personnes connaissent nos pensées

(images à imprimer p.130à134 « Theory of mind schritt für schritt », d'Anabel Cornago). 

 Parler / Penser exercices :

*Exercices p.135 à 151 du document « Theory of mind schritt für schritt» d'Anabel Cornago(images à imprimer) :

->Situation1 : Marc est seul dans sa chambre/Marc veut jouer avec son ballon/Marc cherche son ballon dans le coffre à jouets, le ballon n’y est pas/Marc pense : « Où est mon ballon ? »/Marc va voir sa maman/Marc demande : Où est mon ballon ? »/Maman et Mark vont dans le jardin : le ballon est là, Marc est très content/Marc et sa maman jouent au ballon.

->Situation2 : Jan écoute la musique dans sa chambre/Karl, le frère de Jan, étudie dans une autre chambre et pense : « Je ne peux pas apprendre, la musique est trop forte, je vais avoir mal à la tête »/Karl va dans la chambre de Jan et dit : « Peux-tu mettre la musique moins forte ? »/Jan dit : « Excuse moi je vais baisser tout de suite la musique »/ Karl peut maintenant apprendre sans avoir mal à la tête. 

->Situation3 : Eric est aux toilettes/Eric fait caca/Eric doit s’essuyer/Eric pense : « Il n’y a plus de papier toilette »/  Eric appelle maman et dit : « Maman s’il te plait est ce que tu peux m’apporter du papier toilette ?»/Maman apporte du papier. Eric dit : « merci » et il s’essuie.

->Exercice p.142à 146 : Dessine ce qu’il pense.

->Exercice p. 147 à151 : Dessine ce qu’il dit

 * Fiches du site « Le petit roi, enfant autiste » : « Fiches à bulles » : Relier une bulle au personnage qui dit le texte. (http://lepetitroi.fr/gestuelle%20sociale.html )

 * « Qui pensent quoi ? »(Twinfit idea ) Paires de cartes personnage/pensée                                           image005

*  « Que demandent t ils ? »(« What are they asking ?»Super Duper Publication)

image006

* « L’esprit des autres », p.108 à113.   

image007image008

* Tablette tactile:  « What’s being said? »(dire)(Super Duper) / “What are they thinking”(penser) (Super Duper)/ “What are they asking” (dire)(Super Duper).

 -Situation de croyance correcte :

 * « Apprendre aux enfants autistes à comprendre la pensée des autres » p.260 à 263 : enseignement et évaluation de la « vraie croyance » : « Les gens pensent que les choses sont là où ils les ont vues ».

-Situation de fausse croyance :

*  « Apprendre aux enfants autistes à comprendre la pensée des autres » p.264 à 272 :

 -> tâche de « transfert inattendu » : Deux personnages et un objet/ personnage n°1 sort, personnage n°2 change l’objet d’emplacement => Où  personnage n°1 va-t-il chercher l’objet ? 

->tâche de « contenu inattendu » : Un paquet de bonbons rempli de boutons, question à l’enfant : « Si une personne regarde le paquet elle va penser qu’il y a quoi dedans ? »

 * « L’esprit des autres »p.116 à 131 : huit situations de fausse croyance.     

 image009

 

 

Emotions/Expressions/ Gestuelle

-Reconnaissance des émotions :

 *Les  émotions de base : joie /tristesse/Colère/Peur/Surprise/douleur/Dégoût

 * Nommer les émotions en contexte le plus souvent possible (+ utiliser éventuellement un signe LSF), mimer, jouer les émotions...

   image001image002

*Reconnaître les émotions sur des photos (visages familiers/inconnus), sur des dessins, dans les magazines, sur les personnages préférés.

Bien regarder les différentes parties du visage et les indices qui donnent des informations sur l’émotion (sourcils, coins de la bouche etc.) : http://apprendre-a-dessiner.org/dessiner-expression-visage/# .

Nombreux supports autour de la reconnaissance d’émotions : Kit des émotions ou cartes Weber/loto des expressions « Autisme et apprentissage » /puzzle des émotions etc.                                                       

 *Tablette tactile : « Emotions » (Grasshopper Apps)/« ABA Flash Cards and Games-Emotions(Alligator Apps),Autimo (Auticiel).

 -Intensité des émotions : 

*  « Reconnaître ses émotions »    (Upbraining) : Apprendre à situer les émotions en fonction de leur intensité :

image003

*  Echelle des émotions (http://elearning.autism.net/visuals/main.php )

image004

 

- Lien entre situation et émotion : 

*  « Marion, Simon et leurs émotions » (Editions Passe-temps) : cause à effet situation<=>émotion.

Trouver l’émotion provoquée par une situation.

          image005

*  « Devine pourquoi ? » (Éditions Passe-temps) : Reconnaitre l’émotion et comprendre la situation qui en est la cause.

                    image006

 

*  « Jojo l’ourson » (Sylvie Lachance, midi trente édition).

image007image008

 

*  « Apprendre aux enfants autistes à comprendre la pensée des autres » p.46 à 93 : Trouver l’émotion provoquée par une situation (48 situations simples entrainant joie/tristesse/colère/peur).

image009

 

* « L’esprit des autres »p22 à 51 : Reconnaitre l’émotion et comprendre la situation qui en est la cause (situations et émotions plus complexes que sur les outils précédents). image010

(Exemple de situations identiques / émotions différentes)

 *Livres : « L’imagier des sentiments de Félix »(Nathan),  « Comment te sens-tu ? »(Édition Kaléidoscope), de nombreux livres pour enfants présentent des relations situation/émotion intéressantes  (« Petit Ours Brun », « Juliette », « Camille », « la famille Choupignon »etc.)  

  *Tablette tactile: “How do you feel if …” (Super Duper publications)/Apprends avec Poko Emotions et couleurs(tribalnova)

 - Expressions/Gestuelle :

 *Fiches  du site « Le petit roi, enfant autiste » : « Regarde comme sont les autres »= Reconnaitre le sentiment de l’autre en fonction de l’expression, de la posture. (http://lepetitroi.fr/emotions.html)

 * Fiches du site « Le petit roi, enfant autiste » : Fiches sur la gestuelle sociale (gestuelle des mains) (http://lepetitroi.fr/gestuelle%20sociale.html)

 *Site enfant aveugle : fiches sur la gestuelle sociale (gestes des petits, grimaces et insultes, signes de politesse etc.) : http://www.enfant-aveugle.com/spip.php?rubrique16

 *Jeux d’imitation motrice, mimes :« Jacques a dit », « mime les actions » (Editions Passe temps), jeu « l’œuf a dit »(Ravensburger) ...   

*  « L’esprit des autres »p52 à 61/p.64à73 : Interprétation de gestes et d’expressions faciales 

image011

* "Les expressions du visage" (Akros):

*Tablette tactile : Odd face Out (Cognable UK): reconnaissance de visages d’expressions ou d’âges différents/Déjà Vu(HAPPYneuron):mémoriser un visage et le retrouver parmi d'autres.

-Emotions basées sur les désirs :

 Emotions basées sur le lien entre ce que la personne souhaite et la réalité.

 * « Apprendre aux enfants autistes à comprendre la pensée des autres »p.97 à 144 : Situations de désir satisfait(24) menant à la joie et situations de désir non satisfait(24) menant à la tristesse.

 image012image013(Exemple  de désir qui conduit à la tristesse : Adrien veut un livre sur les trains/Sa maman lui a acheté un livre sur les voitures/Que ressent il ?)

-Emotions basées sur les croyances : 

Emotions basées sur le lien entre ce que la personne croit (pense) / la réalité :

 *Album maternelle « Il croit que... » (Rémi Brissiaud éditions Retz) : situation de fausse croyance sur une double page/Situation réelle sur la double page suivante

Exemple :

image014image015

 

-Emotions basées sur les croyances et les désirs :

 * « Apprendre aux enfants autistes à comprendre la pensée des autres »p.151 à 246 : Situations de croyance correcte et désir satisfait (12 situations)/Situations de croyance correcte et désir non satisfait(12)/Situations de croyance fausse et désir satisfait(12)/Situations de croyance fausse et désir non satisfait(12).

 

image016image017image018

(Exemple : Situation de croyance fausse et désir satisfait :Naël va à l’anniversaire de Josie /Josie pense que Naël va rester chez lui/Elle veut que Naël vienne à son anniversaire/Que ressent Josie ?/Naël arrive son anniversaire/Que ressent Josie ?)

-Empathie :

 * « Agir avec empathie » ( Upbraining) 

Pour éprouver de l’empathie il faut :                                    

         1/ Reconnaitre l’émotion

         2/Comprendre le problème qui cause l’émotion (la situation)

         3/Résoudre le problème de manière efficace

 

image019image020

*  «  L’esprit des autres »   p.102 à 107

 

image021image022

 

 

 

Posté par Kikilo à 10:29 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

04 novembre 2013

Le change.

J'ai appris à travailler avec les perles du système décimal dans des situations où l'on ne dépassait pas 9 pour chacune des "familles", j'apprends maintenant le passage d'une "famille" à l'autre.

Je réalise un exercice habituel avec les perles dorées, il s'agit d'associer les symboles aux quantités:

 

P1060538

 

1, 2, 3...14 unités. Je cherche le symbole dans la colonne des unités sur le tableau, il n'y est pas puisque la famille des unités s'arrête à 9!

Maman me demande de placer les perles sur mon petit support en pâte à modeler:

P1060540

A quoi cela me fait-il penser? A une dizaine!

J'ai le droit de changer mes dix unités contre une dizaine que je range avec les autres, il me reste 4 unités. Je place mes symboles et je fais la "magie du nombre":

P1060542

 

P1060547

 

De la même manière, je vais maintenant m'entrainer à construire des nombres qui vont nécessiter des changes d'unités, dizaines ou centaines.

Posté par Kikilo à 22:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 octobre 2013

Additions à trois nombres.

Voici le matériel que j'ai utilisé pour comprendre le principe des additions à trois nombres proposées en classe avec le fichier "Picbille" (résultat inférieur à 5):

P1060449

 

Exemple :

 

P1060450

 

Je place le cache sur le dernier chiffre:

P1060451

 

Je fais la première addition et pose l'étiquette du résultat:

P1060452

 

J'enlève le cache de droite, je fais l'addition et pose le résultat:

P1060455

 

Puis j'enlève le cache de gauche:

P1060457

 

Quand j'ai réussi mes additions de cette manière, j'ai ensuite utilisé seulement le cache avec le résultat de la première addition mais cette fois en le plaçant sous l'addition et non plus dessus:

 

P1060492

 

 

 (Support disponible pour les adhérents dans la "boîte à outils" AMG)

Posté par Kikilo à 21:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]